Présentation2021-10-14T09:59:44+02:00

Présentation

Responsable : Toni Pelosato, Echevin

Bibliothécaires : Solange JULIEN et Yolande PAREE
 bibliotheque@anthisnes.be
04 383 77 24
Adresse : Grand Route de Liège, 13 – 4162 HODY

La bibliothèque est ouverte aux heures d’ouverture officielles dans le respect des règles sanitaires en vigueur.

HORAIRES

Mardi : 15h-19h
Mercredi : 13h-18h
Jeudi : 15h-19h
Vendredi : 13h-18h
Samedi : 9h-13h

N’hésitez pas à venir poser vos questions concernant l’utilisation de votre ordinateur, tablette, smartphone ou liseuse tous les jeudis, de 15h30 à 19h. Les PERMANENCES INFORMATIQUES sont organisées sur rendez-vous en téléphonant à la bibliothèque.

La bibliothèque est désormais accessible aux personnes à mobilité réduite (parking adapté devant l’entrée de la bibliothèque, accès par l’arrière du bâtiment).

Dernière mise à jour : 13 septembre 2021

Lettre d’information d’août 2021

Lettre d’information de septembre 2021

Lettre d’information d’août 2021

Lettre d’information de juillet 2021

Lettre d’information de juin 2021

Lettre d’information de mai 2021

PRESENTATION

La Bibliothèque communale d’Anthisnes, c’est :

  • 22 heures d’ouverture par semaine, réparties sur 5 jours
  • Plus de 15 000 ouvrages pour les adultes et les enfants
  • Un accès aux collections des autres bibliothèques de la Fédération Wallonie-Bruxelles grâce au prêt interbibliothèques
  • 2 ordinateurs mis à votre disposition pour vos recherches sur Internet ou sur Cédéroms et DVD documentaires
  • Des permanences informatiques, des formations  et autres
  • Des animations diverses pour faire vivre les livres
  • L’accès au Réseau local liégeois de la lecture publique
  • Un grand parking en contrebas et un parking PMR

PHOTO RECENTE A INSERER

Services offerts

La Bibliothèque Communale d’Anthisnes est ouverte à toutes et tous.

Pour une inscription annuelle de 8€ pour les adultes (6€ d’inscription + 2€ de taxe pour les auteurs des livres), et de 2€ pour les enfants jusqu’à 18 ans (inscription gratuite + 2€ de taxe pour les auteurs des livres), elle vous offre les services suivants :

1. Prêt (gratuit)

  • Nombre d’ouvrages et durée : jusqu’à 10 livres pour un délai de 4 semaines
  • Réservations : par notre intermédiaire ou via Internet par votre compte lecteur. Vous êtes avertis de la disponibilité des ouvrages, ceux-ci vous sont gardés 10 jours à la bibliothèque.
  • Prolongations : par notre intermédiaire ou via Internet par votre compte lecteur. La prolongation est refusée si le livre est nouveau, s’il est réservé par un autre lecteur ou s’il est en retard
  • Prêt interbibliothèques : nous pouvons faire venir des livres d’autres bibliothèques du réseau si nous ne les possédons pas

2 : Accès aux ordinateurs

Les ordinateurs sont accessibles à tous les lecteurs inscrits à la bibliothèque, pendant ses heures d’ouverture au public

Les services informatiques :

  • Internet / Wi-fi
  • Outils bureautiques (Office 365)
  • Accès à l’Encyclopædia Universalis 2017 sur CD-Rom
  • Consultation des Cd-roms, clés USB (neuves et emballées) et DVD documentaires

Tarif :

  • L’utilisation des ordinateurs est gratuite, ainsi que celle du Wi-fi

3 : Services supplémentaires

L’inscription au « Pass bibliothèques » vous donne accès à toute une série de services.

Vous pouvez demander votre inscription gratuite à :

  • SKILLEOS :cours en ligne pour tous
  • VODECLIC : plateforme d’autoformation informatique en ligne
  • LIRTUEL : la bibliothèque numérique de la Fédération Wallonie-Bruxelles
  • BIBLIOVOX : lecture d’ouvrages en ligne sur PC ou sur tablette (ouvrages documentaires, fiches de lectures scolaires, livres de cuisine, …)

4 : Animations

La bibliothèque organise également des animations pour petits et grands. Pour plus de renseignements, veuillez cliquer sur les liens suivants :

Permanences informatiques

L’heure du livre

Catalogue

Les lecteurs en possession d’un Pass bibliothèques peuvent accéder au catalogue de la bibliothèque en cliquant sur le logo suivant :

La manière la plus simple de procéder consiste à insérer un ou plusieurs mots-clés (titre de livre, auteur, sujet de recherche etc.) dans la barre de recherche.

Sélectionnez ensuite dans la barre latérale la médiathèque d’anthisnes.

Vous pouvez réserver vous-même un ouvrage qui serait en prêt, à partir de votre compte lecteur (accessible à partir de l’icône en haut et à droite sur la page d’accueil du catalogue). Ce compte vous permet aussi d’avoir toutes les informations utiles concernant votre inscription et vos emprunts.

N’hésitez pas à faire une demande d’ouvrage sur place, par téléphone (04.383.77.24) ou par e-mail : bibliotheque@anthisnes.be.

Permanence informatique

Chaque jeudi de 15h30 à 19h.

Toutes les personnes intéressées (de l’enfant au senior) peuvent passer à la bibliothèque pour se familiariser avec l’utilisation d’un ordinateur, d’un smartphone, d’une tablette ou d’un appareil photo.

Découverte, conseils, compréhension du fonctionnement, aide dans les recherches, aide à l’installation, aide à la réparation, prévention de l’assuétude… tout cela sur des ordinateurs récents (ou sur votre propre ordinateur) et avec l’encadrement d’un formateur spécialisé dans ce domaine.

Selon vos demandes, des formations peuvent aussi être organisées.

Chaque premier samedi du mois à la bibliothèque, de 10h à 11h30, pour les enfants à partir de 5 ans

Pour que les enfants deviennent des amis des livres,
Pour qu’ils rêvent avec les histoires qu’ils contiennent,

Cathy SAINT-REMY leur propose chaque premier samedi du mois de partager avec elle un moment privilégié autour d’un thème différent à chaque séance, avec des lectures de livres et des activités manuelles.

Venez-y en toute liberté (et gratuitement) : il n’est pas nécessaire de s’inscrire pour l’activité, ni d’être inscrit à la bibliothèque pour participer.

Renseignements à la Bibliothèque communale d’Anthisnes
Par téléphone au 04/383 77 24 pendant les heures d’ouverture
Par courriel : bibliotheque@anthisnes.be

Journaux et périodiques

Un petit lieu est à votre disposition pour la lecture de quotidiens : Le Soir et Vers l’Avenir Huy-Waremme

Vous pouvez également lire et emprunter plusieurs périodiques dont notamment :

Et, pour les jeunes :

Bibliographie

Ouvrages sur ANTHISNES, disponibles à la bibliothèque :

  • « L’histoire des carriers d’Anthisnes » par Marc TARABELLA
  • « Anthisnes à la carte » par Hervé HOURANT
  • « Anthisnes, terre d’Avouerie » par Hervé HOURANT
  • « Si Anthisnes m’était conté » par Hervé HOURANT et L. JOACHIM
  • Histoire et légendes de l’entité d’Anthisnes » par Hervé HOURANT
  • « Hody : 6 septembre 1944 » par Armand COLLIN
  • « Tavier : histoire et démographie d’un village condruzien » par Joseph DECKERS
  • « Marie-Thérèse Laboule » par Ivan RASQUIN
  • « Anthisnes : quatre de ses institutions : la gendarmerie, la poste, le téléphone, la Croix rouge » par Ivan RASQUIN
  • « Le crime de Tolumont » par Arthur PIROTON (bande dessinée)
  • « Le Patrimoine monumental de Belgique – Wallonie – Tome 16.1 – Liège-Arrondissement de Huy – éd. Pierre Mardaga
  • « Le Patrimoine rural de Wallonie » par la Région Wallonne et le Crédit Communal
  • « Architecture rurale de Wallonie-Condroz » éd. Pierre Mardaga

Autres ouvrages existant au sujet de la commune:

  • « Histoire et Patrimoine de la Province de Liège » éd. Alambic
  • « Images de Huy et du Condroz » par Jean G. HANSOUL et Jean HUSSON
  •  « Le Temple et Malte – Trésors d’art entre Ourthe et Meuse » Villers-le-Temple
Dernière mise à jour : 11 Juin 2019

Nous aimerions rappeler aux personnes qui désirent faire don de livres à la bibliothèque que nous ne pouvons pas accepter de livres ayant été imprimés il y a plus de 5 ans.

D’autres endroits existent pour les ouvrages plus anciens, nous pouvons vous renseigner.

Si vous possédez des ouvrages récents que vous voudriez nous offrir, merci de prendre contact directement avec la bibliothèque : nous fixerons un moment pour les regarder ensemble.

Merci aussi de ne pas déposer de livres devant la bibliothèque en-dehors des heures d’ouverture : c’est une manière de procéder qui nous pose beaucoup de problèmes et que nous ne pouvons accepter.

4160 – Anthisnes

Analyse du paysage rural du village d’ANTHISNES

Le village adopte deux types de sites différents:

  • Site sur la crête, matérialisé sur les lieux par l’axe de la voirie principale, là où la densité de l’habitat est la plus forte;
  • Site sur le versant Est, matérialisé sur les lieux par les axes de voirie plus étroits, là où la densité d’habitation est plus faible; l’espace est plus ouvert.

Ce village est le centre social et administratif de la commune. On le sent « peu sous l’influence » des grandes villes. Cette auréole villageoise a su garder son individualité, son identité et son mode de fonctionnement propre (autarcie).

Ce village est le plus dense et le plus important de la commune; l’espace y reste néanmoins relativement ouvert même en son « centre ». Les habitations mitoyennes se rencontrent essentiellement le long de la voirie principale. Dès que l’on s’écarte du « centre » de l’entité, formé de quelques commerces, les maisons deviennent très vite plus espacées et ont un caractère plus individualiste.

C’est à Anthisnes que l’on retrouve l’essentiel des commerces, et ceci même s’ils sont peu nombreux malgré son statut de village le plus important de la commune.

La caractéristique importante de ce village (remarque qui peut s’appliquer aux autres villages à quelques nuances près), est qu’il n’y a pas véritablement de centre, même si à Anthisnes, la création de l’espace public (bancs, jeux pour enfants, zones de repos) qui relie la maison communale à l’église tente d’y remédier.

En effet, les maisons sont disposées en ruban le long des voiries de façon dense ou dispersée, mais, en parcourant la commune, on ne distingue aucun pôle véritablement central qui ferait office d’espace public, mobilisateur de rencontres et vie sociale.

Cela provient probablement du fait que les noyaux villageois originels se concentraient autour de quelques grosses fermes, et que l’urbanisation qui a suivi s’est limitée à étoffer le tissu existant, sans chercher à modifier la structure établie.

Quant à l’urbanisation actuelle, elle se caractérise souvent par la dispersion d’habitations individuelles implantées de façon anarchique le long des différents axes de communication de l’entité (ex. à Anthisnes, habitations récentes « rue du Faustay »).

Si l’on remarque que la majorité des constructions anciennes implantées sur la commune étaient homogènes quant aux gabarits et aux matériaux utilisés (généralement propres à la région), on constate que, pour les constructions des années 60 à nos jours, la brique a remplacé la pierre, la tuile a remplacé l’ardoise, et que le gabarit et l’implantation des habitations sont en totale rupture avec le tissu pré-existant.

On peut retrouver ces caractéristiques, notamment en observant les habitations « rue de l’Abbaye », entre une ancienne ferme et l’Avouerie, où l’on constate l’anarchie des styles, des matériaux, et des couleurs.

Les éléments attractifs et importants que recèle le village sont, sans nul doute, l’Avouerie (bâtiment classé datant du XIIème siècle), quelques anciennes bâtisses typiques de la région, et la ferme St Laurent dont la rénovation est achevée en logements sociaux de toute beauté.

Espace Rue:

  • L’artère principale: le gabarit est ouvert; la largeur de voirie étant supérieure à la hauteur du bâti ici plus dense qu’ailleurs. La circulation s’effectue dans les deux sens; elle y est peu dense et s’effectue à faible vitesse. Les trottoirs ont une largeur de 1.20 m. ou sont inexistants; de même, ils servent souvent de « zone de stationnement ». Ici, le piéton a peu sa place (pourtant zone de commerces et de culte), et est souvent refoulé sur la voirie par des obstacles divers. L’endroit ne présente pas assez de dégagements ni de zones réservées uniquement aux piétons pour qu’ils se sentent véritablement en sécurité.Alors que nous nous trouvons sur le lieu de commerce et devant l’endroit du culte, l’espace n’est pas aménagé pour favoriser les relations sociales (c’est en totale contradiction avec le rôle de la Place publique).Les rues secondaires: ici, le gabarit est étroit; la largeur de la voirie est inférieure à la hauteur du bâti. Mais comme la densité de l’habitat est faible, l’espace est néanmoins « ouvert » sur le reste du paysage. La circulation y est exclusivement locale, donc de faible densité, et s’effectue à faible vitesse. Le piéton peut facilement s’approprier l’endroit sans se sentir trop en insécurité.

On peut distinguer trois (3) périodes « d’Urbanisme » bien précises:

  • du XIIe à la fin du XIXe siècle: constructions en pierres (grès ou calcaire) du pays, toitures en ardoises, encadrements des baies en pierre bleue. Ces bâtisses ont toutes un rez-de-chaussée plus un niveau et demi, et dispose d’une toiture à croupettes et coyaux. Parfois des débordants de toiture, mais c’est plus rare. Ces bâtiments sont organisés autour d’une cour centrale à plan carré au niveau de « l’Avenue de l’Abbaye », et isolés à forme rectangulaire (habitat plus modeste) et en retrait (d’une cour) par rapport à la voirie, le long des autres voiries (rue du Centre, rue de l’Hôtel de Ville, rue Falloise,…);
  • courant XXe siècle: constructions en briques rouge-brun et en tuiles foncées, parfois quelques bandeaux cimentés. Pas de débordants de toiture, et avec un faîte parallèle à l’axe de la route. La pente de toiture est souvent comprise entre 35 et 45°. Ces bâtisses sont sans zone de recul par rapport aux voiries et comportent généralement un rez-de-chaussée commercial ou qui a été commercial (grande baies vitrées). Les encadrements des baies sont en pierres du pays ou en briques. Conservation du « gabarit » de la 1ère époque: deux (2) niveaux et demi. Pas d’intérêt architectural particulier. Ces maisons se retrouvent essentiellement « rue du Centre ».
  • Depuis 1950, de nouvelles habitations n’ont cessé de se multiplier le long des voies d’accès réunissant sans beaucoup de discernement, les trois (3) villages de Anthisnes, Hody et Vien. Cet habitat se caractérise comme suit: pavillonnaire, construction en briques rouge-brun, toitures deux (2) versants en tuiles foncées, peu d’encadrements de baies, pas de débordant de toiture, gabarit d’un niveau plus comble (souvent aménagé), chassis de teinte « bois naturel ». Cet habitat est généralement en retrait (alignement de zone aedificandi) par rapport aux voiries.
Your Content Goes Here
Your Content Goes Here
Your Content Goes Here
Go to Top