Descriptions des villages

Tavier Villers-aux-Tours Hody Anthisnes

4162 - Hody

Analyse du paysage rural du village d’HODY

La majorité de l’auréole villageoise se situe sur un plateau en légère dépression, entouré de bois, ce qui confère une perception du site assez restreinte.

Cette entité se rapproche plus du hameau que du village. L’habitat y est ici moins dense, et l’ancien côtoie souvent de nouvelles constructions.

Le village accueille une ou deux fermes importantes, une église (Eglise Saint-Pierre du XVIIIe siècle). 

Les silhouettes bâties présentent, à part une ou deux exceptions, une bonne homogénéité.

Ce village présente l’inconvénient d’être traversé par la route régionale n°638 (Grand route de Liège), qui le coupe en deux. Cette césure déstructure le tissu urbain qui en est réduit à un lieu de passage.

Ce village présente peu d’éléments attractifs si ce n’est son château (noyau du XVIIème siècle), sa ferme classée et quelques maisons typiques de l’endroit.

Nous noterons au passage la mauvaise intégration des bâtiments industriels le long de la route reliant Hody à Villers-aux-Tours. 

  • Espace rue :

    Ici, la rue offre deux contrastes importants: d’une part, une circulation locale au sein du village s’effectuant sur des voiries peu larges où le gabarit reste étroit, la hauteur des maisons étant supérieure à la largeur de la voirie; et d’autre part une circulation plus importante et de passage, sur l’axe Ouffet, Esneux et Poulseur. Le long de ces axes, les habitations sont plus en recul ou surélevées par rapport à la voirie.

  • Typologie de l’habitat :

    Ce village se compose principalement de constructions du XIXe et du XXe siècles en moellons de grès. L'habitat est implanté le long de la grand-route, autour de petites cours et d'annexes, et ce sans alignement particulier. L'habitat est ainsi parfois "dilaté", parfois concentré le long des voiries offrant des "découvertes" aux promeneurs.

    L'habitat plus récent est surélevé et en retrait par rapport à la voirie.

    Pour ce qui concerne le gabarit, il est de deux (2) niveaux et demi pour l'habitat plus ancien, et d'un (1) niveau et demi pour l'habitat plus récent.

    Moellons de grès et ardoises (toiture deux versants, unifaîtier) pour l'habitat ancien. Briques et tuiles (toiture deux versants, unifaîtier) pour l'habitat contemporain.

     

©2010–2017 Commune d'Anthisnes | All Rights Reserved | Webdevelopment by