Historique

Anthisnes - Vien à travers les âges 

L’origine du mot Anthisnes viendrait de la villa d’Anteus, villa romaine construite sur le territoire de la commune et dont les fondations existent toujours sous les labours. De la colonisation romaine, nous retiendrons encore la chaussée romaine "Reims-Cologne" qui traversait Anthisnes d’est en ouest.

En 946, Anthisnes devenait, et ce pour 8 siècles et demi, une seigneurie ecclésiastique. A partir de 1125, le fief d’Antina fut le domaine incontesté des abbés de Waulsort, domaine sur lequel les Princes-Evêques n’ont pu lever aucune imposition jusqu’en 1686.

Le château de l’Avouerie est le témoin le plus précieux et le mieux conservé de cette époque avec son donjon datant de la fin du XIIe siècle. Le corps de logis fut érigé en 1648.

En 1664, Anthisnes fut achetée par l’abbé de St Laurent à Liège, Guillaume Natalis.

En 1768, les seigneuries d’Anthisnes et de Vien furent échangées par le Prince-Evêque de Liège contre d’autres propriétés appartenant à la seigneurie de Stavelot et devint un des centres importants de la principauté de Stavelot.

Le comté de Logne et la principauté de Stavelot-Malmedy furent rattachés par loi à la France en 1795. Les villages d’Anthisnes et de Vien furent réunis pour former une commune incorporée au département de l’Ourthe, avec Liège comme chef-lieu 

Dernière mise à jour : 07 Novembre 2011

©2010–2017 Commune d'Anthisnes | All Rights Reserved | Webdevelopment by